Le Papier

” Un vieux moulin, l’eau, la fibre, le naturel du coton… La rencontre sous mes doigts du grain, de la douce texture, d’une rigidité ne demandant que la souplesse. Apprivoiser la matière, lui offrir la courbe comme structure, l’élévation comme architecture, le personnage pour demeure… Les Veilleurs de papier apparaissent. “